top of page

L'ostéopathie pour les femmes enceintes : soulager les douleurs et se préparer à l’accouchement

La grossesse est une période de profonds changements physiologiques et émotionnels pour les femmes. Bien que ce soit une expérience merveilleuse, elle peut également s’accompagner d’inconforts. L'ostéopathie peut aider à soulager ces douleurs et à préparer le corps à l'accouchement. 


Les douleurs et inconforts courants pendant la grossesse

Les hormones jouent un rôle crucial pendant la grossesse, notamment en facilitant l’adaptation du corps aux changements qui l’accompagnent. Mais les fluctuations hormonales peuvent affecter l’humeur, le sommeil et le bien-être général de la femme enceinte. Et ce n’est pas tout ! 

La prise de poids entraîne des ajustements posturaux : la colonne vertébrale s’adapte pour supporter le poids supplémentaire, ce qui peut provoquer des douleurs lombaires et dorsales, une sciatique et des douleurs aux jambes, voir une hyperlordose lombaire (accentuation de la courbure lombaire). 

Le bassin subit, lui aussi, d’importantes transformations pendant la grossesse pour préparer le corps à l’accouchement. Il bascule pour compenser la charge supplémentaire, causant des déséquilibres musculaires et des tensions dans le dos, les épaules, le cou et les jambes. Puis il s’élargit pour permettre au bébé de passer lors de l'accouchement. Cette expansion du bassin peut causer des douleurs pelviennes ainsi que des tensions musculaires dans les muscles du plancher pelvien. 

Enfin, certaines femmes enceintes peuvent souffrir de troubles digestifs tels que le reflux gastro-œsophagien en raison de l'augmentation de la progestérone et de la pression exercée par l’utérus en croissance.


L’ostéopathie pour soulager les femmes enceintes

Les ostéopathes utilisent des techniques douces et non invasives pour traiter les douleurs pendant la grossesse. Ces méthodes sont sans danger à la fois pour la mère et pour le fœtus : les ostéopathes utilisent une variété de techniques adaptées à la grossesse pour traiter les douleurs et les tensions ressenties par les femmes enceintes. Elles permettent d’éviter les effets secondaires indésirables que pourraient causer certains médicaments ou traitements plus invasifs. Parmi les techniques utilisées, on peut citer les mobilisations articulaires, les techniques myofasciales et les techniques viscérales.


L’ostéopathie avant et après l’accouchement

L’ostéopathie vise à préparer le corps de la femme enceinte pour l’accouchement en travaillant sur la mobilité et la flexibilité du bassin, en renforçant les muscles du plancher pelvien et en favorisant une posture optimale. Ces interventions peuvent contribuer à faciliter l’accouchement et à réduire les risques de complications.

Après l’accouchement, l’ostéopathie peut aussi aider les femmes à récupérer plus rapidement en traitant les déséquilibres et les tensions résultant de la grossesse. Les soins ostéopathiques post-partum peuvent contribuer à rétablir la mobilité et l’équilibre du corps. Ils soulagent les douleurs résiduelles et à favoriser le bien-être général de la mère.

20 vues
bottom of page