top of page

Mal de dos : kiné ou ostéo ?

Dernière mise à jour : 28 févr.


Kinésithérapie ou ostéopathie, on ne sait pas toujours vers quelle thérapie se tourner lorsqu’on a mal au dos. Même si elles souvent complémentaires, sachez laquelle privilégier…
Mal de dos : kiné ou ostéo ?

Kinésithérapie ou ostéopathie, on ne sait pas toujours vers quelle thérapie se tourner lorsqu’on a mal au dos. Même si elles souvent complémentaires, sachez laquelle privilégier…


L’ostéo fait toujours craquer, le kiné soulage avec des massages, l’ostéo est mieux pour les douleurs au dos, la kiné est moins chère... Stop aux idées reçues ! Le mieux ? Prendre ce que chacun peut offrir pour vous soulager : l’ostéopathie et la kinésithérapie ne se font pas concurrence, elles se complètent. 


Kiné ou ostéo : quelles différences ?

La kinésithérapie est principalement indiquée pour un travail de rééducation – suite à une maladie ou à un traumatisme – prescrit par un médecin traitant. Mais aussi pour soulager l’arthrose, les tendinites et les rhumatismes. 

L’ostéopathie, quant à elle, est davantage conseillée si vous souffrez de douleurs articulaires ou musculaires (mal de dos, douleurs de mâchoire, douleurs au genou…). Mais aussi de troubles ORL comme des vertiges ou des acouphènes. C’est une médecine de première intention : l’ostéopathe doit pouvoir réorienter le patient si son problème sort de son champ de compétences.


Kiné ou ostéo, des pratiques différentes

Le kinésithérapeute se concentre principalement sur le système musculo-squelettique : il demandera donc à son patient de se laisser manipuler (mouvement / ponçage des tendons / étirement…) ou d’être actif en effectuant des contractions volontaires. 

L’ostéopathe travaille sur la posture et la physiologie du corps. C’est avec des manipulations articulaires, musculaires, viscérales, neuro-hormonales qu’il rééquilibre le corps du patient.


Kiné ou ostéo : qui pour soulager un mal au dos ?

Par sa compréhension complète des différents systèmes du corps humain, l’ostéopathe sera plus à même de soulager un mal au dos en première intention. Le traitement effectué ne se contentera pas de s’occuper de la zone douloureuse, mais aussi de la recherche et du traitement de la cause du mal au dos : l’ostéo va analyser le patient dans sa globalité et prendre en compte tous les aspects de sa vie qui peuvent à l’origine de ces douleurs (sport, alimentation, posture...). Le kinésithérapeute pourra intervenir en complément du traitement de l’ostéopathe pour une éventuelle rééducation fonctionnelle (renforcement, gainage, étirements).

31 vues

Commentaires


bottom of page